29/07/2007

Photo du week-end : Lyon

Les universités s'écrivent mais elles se regardent aussi. Tous les week-end je publie une photo en lien avec les universités. En France, à l'étranger, des bâtiments, des étudiants....espérons que cela vous fasse un peu voyager. Bien entendu si vous avez de belles photos, n'hésitez pas à me les envoyer.
 
Yasuda-kodo, Tokyo University
(photo prise par Sébastien D. sur flickr) 15 juillet...15 aout, les campus des universités sont déserts, les étudiants ont la tête ailleurs. A Lyon, ça n'empêche pas les lumières de la ville de se refleter dans le Rhne et de donner un certain cachets aux batiments de Lyon 2 et de Lyon 3. Lors d'un précédent passage à Lyon, cette proximité des 2 universités (une rue à traverser) m'avait stupéfait. Je m'étais demandé quel sens cela pouvait avoir pour l'étudiant comme pour le simple quidam que d'un côté et de l'autre de la rue 2 universités (donc 2 directions, 2 administrations...) se fassent face. Heureusement, à Lyon comme ailleurs un PRES est en route. Gageons qu'il contribue à réunifier l'ensemble. En attendant, ce site universitaire est vraiment splendide, la nuit tout particulièrement...so romantic.  
 
> le décor inspire d'ailleurs les photographes : d'autres photos ici 

Commentaires

Si seulement vous connaissiez la réalité des universités lyonnaises vous ne vous seriez peut être pas permis de laisser un tel article.
Effectivement, les deux universités, si vous vous en tenez à leurs locaux sur les quais, jouissent d'une proximité physique indéniable.
Idéologiquement, il en va tout autrement. En effet la scission de l'université de Lyon intervient suite aux évènements de mai 1968, avec une volonté de créer une nouvelle université lyonnaise libérale et indépendante de toute idéologie politique d'où la naissance de Lyon 3 face à Lyon 2 la marxiste.
Cette histoire récente marque encore les clivages entre les deux universités que ce soit au niveau des enseignants, des enseignements, des méthodes de travail ou encore des étudiants.
Si lyon 2 subit ainsi des blocages tous les ans, Lyon 3 n'a jamais été bloqué par des anarchistes et gauchistes durant les divers mouvements étudiants, quant à la qualité bet la quantité des cours enseignés, ceux ci ne sont pas les mêmes non plus.
Alors justifiez moi la nécessité d'une telle fusion ?
Par une réduction des couts ??
La seule réponse qu'il peut donc être apportée à la mondialisation serait la fusion des universités ?
Non je ne le crois pas face à la mondialisation on en trouvera pas notre salut dans l'uniformisation des enseignements mais au contraire dans la diversité et dans la spécificité, si vous fusionnez les universités lyonnaises, alors il n'existera plus qu'une seule faculté de droit, d'histoire et de langues dans la région lyonnaise au lieu de deux. Tous les étudiants seront donc formés de la même façon, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts, cela ne résoudra donc pas les problèmes de l'enseignement français.
le problème réside dans un manque de moyens et d'intérêts des politiques portés aux étudiants, le système universitaire français est à revoir dans sa totalité, mais en aucun cas la fusion des universités ne résoudra quoi que ce soit.
Les écoles de commerce sont des petites structures et pourtant certauines d'entre elles ont un écho internationnal.
Je vous invite à Lyon pour vous montrez la réalité. Jamais la fusiion ne pourra avoir lieu, les étudiants n'en veulent pas.

Écrit par : étudiantLyon3 | 18/06/2008

Écrire un commentaire